Panneau routier :

En France, il existe 5 catégories principales de panneaux routiers : les panneaux de danger (triangulaires), les panneaux d’interdiction (circulaires et rouges), les panneaux d’indication (carrés et bleus), les panneaux d’obligation (circulaires et bleus), et les panneaux de priorité et d’intersection.

Chaque type de panneau routier a pour fonction d’exprimer une information sur la bonne utilisation de la route, et ce de manière à faciliter la circulation aux usagers de la route mais aussi et surtout pour éviter les divers risques de dangers routiers : accidents, embouteillage, blocage de route, etc.

Ces panneaux routiers suivent à la lettre le Code de la route et sont destinés aux cyclistes, piétons, automobilistes, et ce afin que la voie de circulation publique soit sécurisée au maximum pour tous. C’est pour cette raison qu’il faut savoir apprendre à lire les panneaux de signalétique routière.

Panneau routier : les 5 grandes familles

Un panneau routier a pour finalité de contribuer à protéger aussi bien les automobilistes que les piétons, mais aussi de prévenir les dangers possibles de la route (virages, poteau, poteaux, barrières, route glissante, etc.), d’indiquer la situation de la route (sortie de la zone commerciale, entrée de la zone industrielle, tunnel, voirie, etc.), ainsi que d’orienter sur la bonne conduite à adopter (route prioritaire, interdiction de tourner, demi-tour, double-sens, etc.).

Les 5 principales familles de panneaux routiers sont notamment : les panneaux de danger, les panneaux d’interdiction, les panneaux d’indication, les panneaux d’obligation, ainsi que les panneaux de priorité et d’intersection.

  • Les panneaux routiers de danger : ce sont des panneaux triangulaires dont le fond est blanc et la bordure est rouge. Ces panneaux routiers ont pour fonction d’annoncer un danger à éviter sur la route. Exemples : panneau de carrefour à sens giratoire et le panneau de passage à niveau.

  • Les panneaux de prescription (interdiction et obligation) : ils sont de forme ronde et indiquent une obligation en vertu du Code de la route. Exemples : interdiction de stationner, limitation de vitesse, sens interdit, etc.

  • Les panneaux routiers d’indication : ces panneaux sont de forme carrée et ont pour fonction d’informer le conducteur sur l’état de la route ainsi que sur les installations qui s’y trouvent.

  • Les panneaux routiers de direction : ces panneaux orientent les usagers de la route pour choisir leur direction, en indiquant notamment le nom des grandes villes, celui des autoroutes, des localités, etc.

  • Les panneaux routiers d’intersection et de priorité : ces panneaux ont pour finalité de vous prévenir en route du type de carrefour ou du croisement le plus proche, ainsi que des règles de priorité à respecter.

Par ailleurs, il existe d’autres types de panneaux comme les panneaux temporaires ou encore les panneaux de localisation ainsi que les panonceaux.

  • Les panneaux temporaires : ils sont de couleur jaune et ils indiquent une situation temporaire sur la route : travaux publics, travaux de chantier, travaux de réaménagement de la route, etc.

  • Les panneaux de localisation : ces panneaux ont pour mission de vous informer sur l’aspect culturel, touristique, ou historique d’une région donnée. Nous pouvons notamment citer les panneaux d’agglomération et qui vous informent sur le nom de la localité dans laquelle vous entrez ou que vous quittez.

  • Les panonceaux : ce sont de petits panneaux qui vous donnent des informations complémentaires sur les panneaux principaux. En outre, on peut ajouter à ces types de panneaux d’autres signaux routiers comme : les balises, les dos d’âne qui sont des ralentisseurs, radars, etc.

De fait, il peut aussi exister des panneaux spécifiques au sens de circulation, à la situation des chaussées, aux véhicules transportant des matières dangereuses, aux transports de marchandises très lourdes, ainsi que sur le poids total autorisé, etc.

Panneau routier : sécurité routière

Outre les panneaux routiers, il existe aussi d’autres moyens de réglementation de la circulation :

  • Les marquages au sol jaunes : ils ont pour fonction d’indiquer les règles de stationnement dans les zones où ils se situent.

  • Les lignes jaunes continues et discontinues le long des trottoirs : les lignes discontinues indiquent uniquement que le stationnement est interdit, alors que les lignes continues signifient l’interdiction de stationner mais aussi d’y arrêter votre véhicule.

Parmi les autres moyens de réglementation routière se trouvent les feux de signalisation qui rythment la circulation.

Parmi les feux tricolores de signalisation routière, nous trouvons :

  • Le feu de signalisation rouge signifie l’arrêt obligatoire de votre véhicule.

  • Le feu de signalisation orange ou jaune signifie une obligation d’arrêter sauf le cas où et arrêt peut présenter un danger pour vous.

  • Le feu de signalisation vert : signifie l’autorisation de passer.

Les panneaux routiers font notamment partie de la signalisation réglementaire de la route, il existe de fait plusieurs types de signalisation pour assurer à tous les citoyens la sécurité routière nécessaire. Ainsi, on trouve dans la circulation routière plusieurs types de panneaux : panneau de signalisation routière signalisation temporaire, panneaux de direction, panneau d’interdiction, panneau de danger, etc.

Or, chaque panneau routier exprime une information claire : interdit aux véhicules, stationnement interdit, panneau de danger, panneau d’interdiction, cédez-le-passage, accès interdit, interdiction de dépasser, panneau interdiction de stationner, limitations de vitesse, etc.

Article similaire