Programme de formation sécurité routière

Eviter les accidents de la route et préserver la vie de centaines voire de milliers de personnes ne peut pas se faire sans sensibilisation et prévention routières.

Pour sensibiliser piétons, jeunes conducteurs ainsi que routiers professionnels et mieux évaluer les dangers de la route, des formateurs expérimentés interviennent au sein des écoles, des entreprises et des associations. Quel est le programme de formation à la sécurité routière utilisé pour communiquer et prévenir les risques liés à la route ?

La formation à la sécurité routière : pourquoi est-elle nécessaire ?

La formation à la sécurité routière est importante pour plusieurs raisons :

1. Prévention des accidents : La formation permet aux conducteurs d’apprendre les règles de circulation, les panneaux de signalisation et les comportements appropriés sur la route. Cela réduit le risque d’accidents de la circulation en aidant les conducteurs à prendre des décisions éclairées et à éviter les erreurs courantes.

2. Protection des usagers de la route : La sécurité routière concerne tous les usagers de la route, y compris les conducteurs, les passagers, les piétons et les cyclistes. Une formation adéquate permet de protéger la vie de tous ces usagers en minimisant les risques d’accidents et en améliorant la coopération entre les différents acteurs de la circulation.

3. Réduction des coûts : Les accidents de la route entraînent des coûts élevés pour les individus, les familles, les entreprises et la société dans son ensemble. Ces coûts comprennent les frais médicaux, les pertes de revenus, les dommages matériels et les coûts liés à la gestion de la circulation et aux interventions d’urgence. En réduisant le nombre d’accidents, la formation à la sécurité routière contribue à diminuer ces coûts pour l’ensemble de la société.

4. Amélioration de l’efficacité du trafic : Une meilleure connaissance des règles de circulation et des comportements appropriés permet également d’améliorer l’efficacité du trafic. Les conducteurs formés sont moins susceptibles de commettre des infractions, de provoquer des embouteillages ou de prendre des décisions imprudentes qui peuvent ralentir la circulation.

5. Promotion d’une culture de la sécurité : La formation à la sécurité routière sensibilise les conducteurs à l’importance de la sécurité sur la route et les encourage à adopter des comportements responsables. Cela contribue à créer une culture de la sécurité où chacun prend conscience de son rôle dans la prévention des accidents et la protection des autres usagers de la route.

6. Respect de la législation : La formation à la sécurité routière est souvent exigée par la loi pour obtenir un permis de conduire ou pour conserver un permis existant. En suivant ces formations, les conducteurs s’assurent qu’ils respectent les exigences légales et évitent les sanctions telles que les amendes, la suspension ou la révocation du permis.

7. Amélioration des compétences de conduite : La formation à la sécurité routière permet aux conducteurs de développer et d’améliorer leurs compétences de conduite, notamment en matière de maîtrise du véhicule, de conduite défensive et de réaction en cas d’urgence. Cela les rend plus confiants et compétents sur la route, réduisant ainsi le risque d’accidents.

Lire aussi  Comment bien entretenir sa climatisation à Le Passage ?

8. Sensibilisation aux problèmes liés à l’alcool et aux drogues : La formation aborde souvent les dangers liés à la consommation d’alcool ou de drogues et à la conduite. Elle informe également les conducteurs sur les limites légales et les conséquences possibles en cas d’infraction. Cela peut contribuer à réduire le nombre d’accidents liés à l’alcool ou aux drogues.

9. Adaptation aux nouvelles technologies et aux évolutions de la circulation : La formation à la sécurité routière permet aux conducteurs de se tenir au courant des nouvelles technologies automobiles et des changements dans les infrastructures routières. Cela peut inclure des informations sur les systèmes d’aide à la conduite, les véhicules électriques, les zones à faibles émissions et les nouvelles règles de circulation. Être informé de ces évolutions permet aux conducteurs de mieux s’adapter et de maintenir un niveau élevé de sécurité routière.

10. Prévention de la récidive : Pour les conducteurs ayant déjà commis des infractions ou ayant été impliqués dans des accidents, la formation à la sécurité routière peut jouer un rôle crucial dans la prévention de la récidive. En apprenant de leurs erreurs et en améliorant leurs compétences de conduite, les conducteurs sont moins susceptibles de répéter les mêmes erreurs et de provoquer de nouveaux accidents.

Quel est le programme de formation à la sécurité routière ?

La lutte contre l’insécurité routière et le non-respect du code de la route sont à l’origine des formations à la sécurité routière. Certaines se font en entreprise. Celles-ci sont proposées par des centres agréés par le ministère de l’Intérieur. L’avantage des stages de sensibilisation et prévention du risque routier est leur disponibilité en intra entreprise. Ainsi, les moniteurs ou formateurs animateurs peuvent former plusieurs groupes à la fois. Il peut également se dérouler ailleurs comme les stages où on fait appel à un simulateur de conduite. Les stagiaires, jeunes conducteurs et automobilistes confirmés sont encadrés par des professionnels qui suivent un programme bien défini.

Plusieurs critères sont étudiés car ils influent sur la conduite :

  • Le comportement humain : appréhender les conditions physiques du conducteur comme la vision, comprendre le rapport à la vitesse (vitesse maximale et normale),
  • Le code de la route : rappel des règles de conduite pour éviter contravention, suspension du permis de conduire, suspension voire retrait de permis. Dans le cas d’un stage de récupération pour un permis à points, il faut effectuer un stage de récupération de points de permis.
  • Formation éco-conduite pour les automobilistes,
  • Formation éco-conduite pour poids-lourds,
  • Formation préventive sur circuit,
  • Accompagnement au document unique des risques routiers,
  • Sensibilisation pour faire la différence entre vitesse et précipitation
  • Stage de sensibilisation aux dangers du téléphone au volant, des stupéfiants et drogues,
  • Évaluation du temps de réaction, de la capacité de freinage, par exemple.

Chaque organisme de formation a son propre programme de la formation à la sécurité routière.

L’éducation routière doit se faire très tôt, même avant d’être titulaire du permis de conduire. Motards, automobilistes, usagers de la route, tous sont concernés pour éviter des accidents mortels.

Article similaire